Une journée en amoureux à Rome

La Saint-Valentin approche, et c’est la panne d’inspiration

Isabelle Italie
Une journée en amoureux à Rome

La Saint-Valentin approche, et c’est la panne d’inspiration ? Et pourquoi ne pas passer un petit weekend romantique à Rome ?

Prendre le petit déjeuner sur la place Campo dei Fiori

Pour commencer la journée sous de bons auspices, rien de tel qu’un petit déjeuner sur la place Campo dei Fiori. S’il n’existe pas de petit déjeuner typiquement italien à proprement parler, comment se passer d’un bon cappuccino fumant sur l’une des nombreuses terrasses de la place ?

Tous les matins, s’y tient un marché animé dont les stands sont plus alléchants les uns que les autres : des pâtes évidement, des rayons d’huiles d’olive et épices variés, des maraîchers, des fruitiers mettent immanquablement l’eau à la bouche. Bien entendu, on ne peut échapper aux inévitables bonimenteurs dont le talent opère à la perfection pour nous faire acheter des gadgets totalement inutiles, donc rigoureusement indispensables…

Louer un vespa

Évidement. Les scooters sont à Rome ce quel le métro est à Paris. On en trouve partout, garés par dizaines, serrés comme des sardines le long des trottoirs. Et si Rome est une ville accessible pour les piétons, pour peu qu’on n’ai pas peur d’enchaîner les kilomètres, rouler en Vespa c’est nettement plus rigolo, surtout en amoureux. Les chances de trouver un Vespa au look rétro sont minces, mais avec un peu d’imagination, on se prend vite pour Nanni Moretti dans Journal Intime.

Faire un voeu à la fontaine de Trévi

La plus célèbre des fontaines de Rome, dont la taille monumentale est d’ailleurs complètement disproportionnée par rapport à la petite place qui l’abrite. Assaillie par les touristes, on se bouscule pour respecter la tradition. Dos à la fontaine, on jette 2 pièces par dessus l’épaule : - l’une pour formuler un voeu - l’autre pour retourner à Rome …(tous nos voeux de bonheur :) ) . Quant pièces accumulées, celles-ci sont régulièrement ramassées pour faire don à des associations caritatives …

Déjeuner au paradis de la Mozzarella

A quelques minutes de la fontaine de Trévi, le restaurant au décor lounge Obika, sur le thème de la Mozzarella, décline le célèbre fromage italien sous toutes ses formes : mozzarella burrata (onctueuse et crémeuse), mozzarella au goût fumé, délicat, ou au contraire au parfum puissant .. il y en a pour tous les goûts… et nos papilles s’en souviennent encore avec ravissement.

Se promener à la Villa Borghese

Au nord de la ville, cet immense parc en forme de coeur regroupe en son sein le Bioparco, plusieurs musées ainsi que la villa Medicis. Face à celle-ci, une immense terrasse offre une vue panoramique sur la ville. On se prend à rêver de devenir l’un des pensionnaires et de passer une année à perfectionner son art (l’Académie de France manque sûrement de bloggers !). Il est possible de louer des vélos et des vélos électriques pour circuler dans le parc.

Accrocher un cadenas au Ponte Milvio.

En fait on en voit un peu partout dans la capitale, surtout sur les ponts, des cadenas portant le nom de couples d’amoureux… Mais la “tradition” a pris naissance sur le ponte Milvio, à la suite d’un film italien à l’eau de rose à succès. On trouve donc des milliers de cadenas attachés, tant et si bien que l’un des lampadaires a failli se rompre sous le poids …

Faire du shopping pour se faire beau/belle pour la soirée.

Et oui, à Rome, l’élégance est reine et ça se voit. Ici, même si on doit marcher des kilomètres pour visiter, pas question de sortir ses chaussures de marche. On met sa plus belle robe et on souffre avec le sourire ! Et pour se donner du courage, on remonte la Via del Corso ou la Via del Bambuino pour arpenter les boutiques haute couture (Armani, Gucci, Valentino…) ou la Via Cola di Rienzo pour dévaliser les boutiques de prêt-à-porter.

Manger des spaghettis tels la Belle et le Clochard

Les options sont innombrables. A la nuit tombée, une bouteille de Prosecco, des spaghettis aux boulettes de viande en terrasse… il ne reste plus qu’à savourer la Dolce Vita …What else ?