Des chutes de Montmorency à l’île d’Orléans

Visibles depuis l’autoroute qui mène à Québec, les chutes

Isabelle canada
Des chutes de Montmorency à l’île d’Orléans

Visibles depuis l’autoroute qui mène à Québec, les chutes de Montmorency sont certes moins imposantes que les chutes du Niagara, mais elles les dominent de 30 m avec leur 84 m de hauteur. Un pont suspendu les surplombe. Pour y accéder, 2 solutions : l’option paresse, en téléphérique; ou l’option sportive, avec les 487 marches d’un escalier qui court à flanc de montagne.

Au pied de la cascade, c'est l'effet de brumisateur géant, et on ressort trempés de la tête aux pieds en quelques secondes. Mais c’est aussi l’occasion d’apercevoir une multitude de petits arc-en-ciel de toute part, ce qui donne au lieu un aspect féérique … mais mouillé. En juillet-août, se déroulent les grands Feux Lotos Québec, une compétition internationale pyrotechnique qui donne lieu à de somptueux spectacles.

L’île d’Orléans, l’île gastronomique

Monter les escaliers des chutes, ça creuse ! Ca tombe bien, c’est l’occasion de faire une pause gourmande sur l’île d’Orléans. A la sortie du parc de la Chute Montmorency, se trouve le pont Jacques Cartier qui mène vers l’île d’Orléans. Le détour en vaut la peine, et on peut en faire le tour en 1H30 de voiture. La route , pleine de charme, nous fait d’abord traverser Sainte Pétronille. Le village rassemble les demeures les plus cossues de l’île, on se croirait presque au Touquet-Paris Plage. Le sport local semble être la tonte de la pelouse le dimanche. En effet, les gazons sont tous impeccables et ressemblent à des greens de golf !

Attention, on est au pays des fermes ! Ici, on est là pour bien vivre et bien manger. Les fermes proposent, en auto-cueillette pour la plupart, des fraises et framboises ainsi que de nombreux autres produits maraîchers : bleuets, asperges, pommes, pomme de terre…. Certaines fermes vendent aussi des produits du terroir : cidre, sirop d’érable, oies, canards, dindes sauvages, faisans, certaines vendent de l’”agneau naturel”… Après un arrêt à la ferme des anges, on repart avec un kilo de framboises, une tarte fourrée aux framboises à tomber par terre et un litre de jus de fraises maisons ! Miam, miam !!!!